Chaga

Chaga

À partir de 3.26
Format:
Quantité:
Ajouter Au Panier

LES PROPRIÉTÉS MÉDICINALES DU CHAGA

UN FORTIFIANT RICHE EN NUTRIMENTS, EN MINÉRAUX ET ANITOXYDANTS
Un peu à l’image du sureau, le chaga tirerait sa force de sa capacité à survivre à des conditions climatiques extrêmes. Ce n’est donc pas surprenant s’il pousse depuis des millénaires dans les forêts du Québec et du Canada, où on le trouve facilement sur l’écorce des arbres.

Le chaga est riche en divers nutriments, vitamines B, flavonoïdes, phénols, minéraux et enzymes. Il est aussi l’une des meilleures sources d’acide pantothénique au monde.

Implanté ainsi, au niveau du « talon d’Achille » des arbres, le chaga nourrit le mythe. Certains croient que celui-ci vient guérir ses hôtes en leur fournissant des nutriments exceptionnels. Des études tendent à prouver cette croyance : des scientifiques ont été jusqu’à injecter des extraits de chaga dans des arbres malades.

Les humains pourraient, eux aussi, tirer profit de ces vertus. Le chaga est riche en divers nutriments, vitamines B, flavonoïdes, phénols, minéraux et enzymes. Il est aussi l’une des meilleures sources d’acide pantothénique au monde – cette vitamine est indispensable au bien-être des glandes surrénales et des organes digestifs. Le chaga renferme également beaucoup de riboflavine et de niacine.

Ce champignon est aussi chargé en polyphenols, des molécules aux effets antioxydants bénéfiques à bien des égards.

Il tirerait néanmoins sa force de sa grande teneur en superoxyde dismutase, une puissante enzyme antioxydante qui lui conférerait un grand pouvoir contre le vieillissement de l’organisme.



DES BIENFAITS SUR LA SANTÉ EN GÉNÉRAL
Cette liste est impressionnante. Mais, à quoi sert réellement le chaga?

Au-delà de ces vertus spécifiques, ce champignon aurait avant tout des bienfaits généraux sur la santé. Il est, de ce fait, comparable au maca. Les Inuits, Chinois ou Sibériens qui en buvaient (ou qui en boivent encore) quotidiennement jouiraient d’une longévité hors norme. Le chaga est d’ailleurs encore largement consommé en Sibérie, au Japon et en Corée sous forme de décoction – comme un thé ou un café.

Les bienfaits généraux de cet adaptogène permettraient aussi de prévenir et de combattre le stress, ainsi que de nombreuses maladies. Rien d’étonnant donc de voir le monde de la mycologie encenser cet ingrédient sans pareil.

Références: https://remedes.ca/chaga/